· 

Au revoir Jardin pédagogique de cavalas

Suite à dénonciation de bail, la commune de Saint Christol reprend le terrain aménagé comme jardin pédagogique

 

 

Suite à dénonciation de bail, la commune de Saint Christol reprend le terrain aménagé comme jardin pédagogique par les municipalités précédentes depuis 2002, un chantier de jeunes en 2004, les bénévoles de la CLCV et 700 élèves en 15 ans.

 

Il est indiqué à la CLCV que la commune va bientôt convertir le jardin pédagogique en jardins familiaux, et qu'elle aimerait savoir s'il y a "encore quelques outils à récupérer ou des clés à remettre" ( ?)

 

« Nous prévoyons de commencer les travaux à partir du 14 Mars. Nous informons l'école de Marignac afin qu'elle puisse transférer les plans,  plantes ou massifs qu'elle désire vers les nouveaux jardins  pédagogiques ".

 

 

 

 Questions:

 

1-la CLCV peut elle remettre à la commune des outils qui  proviennent soit de dons de particuliers, soit d'achats réalisés sur des  financement Politique de la Ville, régulièrement reconduits depuis 15  ans, à qui et pourquoi?

 

 2- Il est indiqué qu'il est possible de transférer des végétaux (nous sommes le 9 mars). Tant  mieux! Qu'en sera-t-il des éléments de la haie vive constitués au fil du  temps par les enfants, en bonne partie avec des plants récoltés sur le  site de l'INRA en 1997? On voit mal, enfants et enseignantes extraire des plantations qui ont développé leurs racines depuis 10 ans. Et  retirer ces plantations alors que la végétation a démarré. Qu’en pensent > les jardiniers?

 

3- Quant aux nouveaux "jardins pédagogiques" , il s'agit en fait d'un seul  petit jardin réalisé soit disant selon le plan réalisé par les élèves.

 

 

 

Tout le travail social réalisé avec le jardin pédagogique, dans le cadre de la Politique de la Ville depuis 2001 sur le quartier de Cavalas est  définitivement rayé du paysage.

 

 

 

 Sans rancune, nous souhaitons une longue vie aux "jardins familiaux de Cavalas".

 

Et, ce que nous écrivions, il y a un an…

Le jardin pédagogique maintenant dans sa 15ème année.

 

 

 

Comme tous les ans, depuis 2001, le jardin pédagogique de Cavalas accueille les enfants de l’école Marignac. Initié par la CLCV dans le cadre de la Politique de la Ville, il fut pensé dès son origine, comme un lieu de vie pour les différentes générations  du quartier, pour produire des légumes et des fleurs à partager, et se forger des racines.

 

 

 

Il est très vite devenu un jardin pédagogique, s’appuyant sur une convention passée entre l’école de Marignac et la CLCV. L’association apporte son concours et ses conseils par le biais de 4 bénévoles passionnés de jardinage.

 

Après la réalisation de sa clôture en 2004, par un chantier de jeunes, il a été équipé grâce aux différentes municipalités, d’une citerne pour la récupération d’eau de pluie, remplacée ensuite par un point d’eau, puis d’un petit abri pour ranger les outils.

 

Au fil du temps, ce jardin s’est complètement inséré dans le paysage et la vie du quartier. Il est maintenant bien protégé des vents dominants grâce à une haie vive réalisée par les générations précédentes d’élèves, depuis 2008

 

 

 

En 2016, et malgré la création de 3 jardins familiaux dans le même endroit, réduisant un peu l’espace, cette année encore, les élèves de CM1 et de CM2 participent au jardin, ainsi que  la grande section de maternelle.

 

Le mardi, c’est la classe de maternelle qui vient, et le jeudi, celles de cours moyen.

 

 

 

Cette année, les enfants ont planté pommes de terre, fêves, oignons, radis, et du persil, et les plus jeunes, des petits pois et des radis.

 

Les pommes de terre, une fois récoltées seront encore cette année, préparées pour être servies en frites lors d’une récréation à la fin de cette année.

 

 

 

.Pour les bénévoles de la CLCV , ce jardin est une vraie réussite, puisque depuis 15 ans, pas moins de 700 enfants l’ont fréquenté durant leur scolarité. Le portail est toujours ouvert, pour permettre aux enfants de récupérer le ballon quand celui-ci s’échappe du city stade tout proche.

 

Et les mamans apprécient d’y trouver des plantes aromatiques pour l’atelier cuisine du mardi.

 

 

 

Nul doute que ce jardin, qui fait la fierté de plus d’un enfant, continue encore longtemps, pour le plaisir de tout un quartier.

 

1ère plantations

recoltede pomme de terre

le compostage

jardin fleuri

plants collectés (site INRA)

préparation du sol


Écrire commentaire

Commentaires : 0